C'est avec plaisir que je salue chaleureusement tous ceux et celles qui célèbrent le centenaire de la ville de Beaconsfield.

Cette date charnière est l'occasion idéale de souligner l'histoire de votre collectivité. Située sur l'île de Montréal, la ville fut d'abord une seigneurie concédée en 1678 à Jean de Guenet qui, inspiré du château de Blanchefleur dans le Conte du Graal, l'avait baptisée Beaurepaire. La colonie – renommée par la suite en l'honneur du comte de Beaconsfield, Benjamin D’Israeli – a beaucoup changé depuis l'époque où la première habitation aurait, semble-t-il, servi de poste de traite pour le commerce illégal de fourrures. Les citoyens de Beaconsfield, fondée en 1910, peuvent envisager l'avenir avec optimisme. Située à proximité des services de Montréal et offrant tous les attraits d'une petite ville, Beaconsfield saura sans aucun doute conserver sa vitalité et assurer sa prospérité.

Je suis certain que tous prendront plaisir à participer aux festivités entourant cet anniversaire. Aussi permettez-moi de me joindre à vous pour remercier tout spécialement les organisateurs des activités commémoratives qui se tiendront tout au long de l'année : soyez assurés que vos efforts et votre engagement envers votre collectivité sont appréciés.

Au nom du gouvernement du Canada, je vous souhaite des célébrations des plus mémorables et vous offre mes meilleurs voeux de succès pour les années à venir.

 

Le très honorable Stephen Harper, c.p., député